Les émotions, un accès à l’abondance divine

Je ne saurai que trop vous conseiller d’écouter la conférence donnée par Marie-Odile SANSAULT, sur sa chaîne Youtube, dans l’émission de février LA TÉLÉ DE L’ESPRIT. Elle y partage les enseignements qu’elles a reçus du monde spirituel sur les émotions.

Je vais essayer de synthétiser ce que j’ai retenu et ce qui m’a interpellée pendant cette conférence.

JE SUIS (qui est notre moi divin) est à l’origine des situations qui provoquent des émotions.
Générée par un manque psychique, une émotion nous ramène à notre partie divine, le manque ne pouvant être complètement comblé par l’humain et le monde matériel. Les émotions révèlent donc un besoin archaïque profond et nous permettent de croître spirituellement.

Il n’y a pas à priori d’émotions positives et d’émotions négatives, mais plutôt des émotions qui vont, par exemple, abaisser nos fréquences vibratoires.

L’émotion est d’abord physique, puisqu’un phénomène extérieur crée un mouvement d’énergie en nous. Cela se traduit essentiellement par une modification du rythme cardiaque et de la respiration.

Sur le plan psychologique, on peut identifier quatre grandes familles d’émotions, qui peuvent se combiner entre elles :

  • la TRISTESSE : émotion première créée par la séparation, la tristesse vient révéler un besoin d’amour et de soin à soi. C’est l’occasion spirituelle de percevoir l’amour inconditionnel offert en abondance par notre moi divin.
  • la PEUR : générée par la sensation de danger, elle témoigne d’un besoin de sécurité et de confiance. En devenant conscient de la puissance illimitée de nos cellules, nous renforçons notre sécurité.
  • la COLÈRE : créée par l’impuissance, l’incompréhension, la colère révèle un besoin de transformation. JE SUIS nous invite à prendre conscience de notre puissance.
  • l’EUPHORIE : elle émerge après la satisfaction immédiate d’une envie pour répondre à un besoin non accueilli. Elle permet de sentir l’énergie circuler. Spirituellement, l’euphorie nous amène à prendre conscience de notre potentiel créateur.

Ces émotions peuvent se combiner à des pensées (générées par le système cognitif), à des sentiments (liés au système affectif) et à des états d’être (joie, sérénité, plénitude, anxiété, dépression…).

Les émotions font partie de la PERSONNALITÉ HUMAINE (constituée en fonction du dharma) qui est influencée par le corps astral et par notre éducation.

Ce système émotionnel va donc essentiellement se former chez l’enfant au cours de ses sept premières années d’existence. Face à des situations où ses besoins psychiques ne sont pas satisfaits par l’entourage, l’enfant va ressentir un manque, générant une ou des émotions.

« Sur le plan spirituel, chaque émotion est un moyen que JE SUIS emploie pour que nous allions chercher en lui, dans notre source divine, la satisfaction de nos besoins les plus archaïques et sans cesse mis à jour, après avoir progressivement constaté que les humains échouent à combler ce qui nous manque. »

Marie-Odile Sansault détaille ensuite les 7 étapes pour gérer une émotion :

  • Observation de l’émotion qui arrive face à un élément déclencheur,
  • Ressenti des manifestations physiques des émotions,
  • respiration profonde,
  • identification et dénomination de l’émotion,
  • détachement vis à vis de l’élément déclencheur et vis à vis de l’émotion,
  • Accueil et acceptation de cette émotion de façon chaleureuse,
  • dialogue avec l’enfant intérieur pour identifier le besoin profond et accéder à l’abondance de JE SUIS.

Bonne conférence !

Ghislaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *